Archives de Catégorie: Événements Médias

Formation « Ecrire efficacement pour la presse francophone » à Institut français du Liban / Novembre 2013

Logo IFLQu’est ce qu’un chemin de fer ? Un chapeau ? Un encadré ? Comment trouver un angle original ? Un titre percutant ?

Pour répondre à ces questions et dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban, organise quatre jours de formation pour « Écrire efficacement pour la presse francophone » à destination de journalistes professionnels et étudiants, du 27 au 30 novembre inclus. Cette formation s’adresse à des journalistes francophones débutants dans le journalisme de presse écrite ou aux journalistes confirmés soucieux de revoir les bases du récit journalistique, de l’élaboration du portrait, de l’enquête, de l’interview, à la mise en page de son article, en passant par l’améliorer son rewriting.

Image journauxL’objectif de cette formation est de pouvoir préparer et produire plusieurs articles à proposer à des journaux libanais francophones en fonctionnant comme une rédaction. Ils seront également publiés sur le site de l’IFL suite à la formation.

Cette formation sera encadrée la journaliste Nora Awada Naufal, diplômée en Lettres Modernes à la Sorbonne et en Journalisme à l’Institut des Médias de Paris. Tour à tour rédactrice pour des journaux, reporter pour les magazines d’information télévisés et animatrice sur des chaines de télévision et radios, en France, elle anime depuis un an au Liban l’émission culturelle « Flâneries matinales » sur les ondes de Radio Liban 96.2 et est pigiste régulière pour le groupe de presse francophone libanais Magazine.

Il sera demandé à chaque participant 50$ pour participer aux coûts de cette formation.

Publicités

Formation sur « L’animation radio » à Institut français du Liban / Juillet 2013

Logo IFLQu’est ce que l’écriture efficace en radio? Comment trouver et apprendre à poser sa voix? Comment fidéliser ses auditeurs?

Logo Radio LibanPour répondre à ces questions et dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban, en partenariat avec Radio Liban 96.2, organise trois jours de formation à « L’animation radio » à destination de journalistes professionnels et étudiants, du 11 au 13 juillet. Cette formation s’adresse à des journalistes francophones désireux de se perfectionner ou de connaître les techniques rédactionnelles en radio de l’élaboration d’un flash info aux techniques d’interview, de reportages et d’animation en direct, avec une partie théorique et une mise en pratique.

Image formation radioL’objectif de cette formation est de pouvoir préparer une heure d’émission à diffuser sur les ondes de Radio Liban 96.2.

Cette formation sera encadrée la journaliste Nora Awada Naufal, tour à tour, rédactrice pour des journaux, reporter pour les magazines d’information télévisés et animatrice sur des chaines de télévision et radios, en France. Depuis 6 mois, elle anime quotidiennement l’émission culturelle « Flâneries matinales » à Beyrouth sur les ondes de Radio Liban 96.2.

Il est demandé à chaque participant 50$ pour couvrir les coûts de cette formation.

Formation au « Reportage en presse écrite » à l’Institut des Médias / Décembre

Qu’est ce que l’écriture efficace? Comment trouver un angle inattendu? Quelles qualités doit avoir un bon reporter pour retranscrire la vie? Pour répondre à ces questions et dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban, en partenariat avec l’Institut des Médias, organise cinq jours de formation au « Reportage en presse écrite » à destination de journalistes professionnels et étudiants, du 10 au 14 décembre. Cette formation s’adresse à des journalistes francophones désireux de se perfectionner ou de connaître les techniques rédactionnelles en presse écrite de l’élaboration du synopsis aux techniques de reportage (préparation, réalisation, écriture) avec une partie théorique et une mise en pratique.

Cette formation sera encadrée par deux journalistes :
Philippe Broussard, tour à tour reporter, grand reporter, puis rédacteur en chef adjoint du journal français Le Monde qu’il a quitté en 2005 pour rejoindre L’Express, où il dirige aujourd’hui le service « Enquêtes ». Ses reportages lui ont valu d’obtenir le Prix Albert Londres en 1993.
Michel Touma, rédacteur reporter pour L’Orient le Jour, puis Chef de Service d’actualité libanaise pendant une quinzaine d’années, il en est aujourd’hui le Secrétaire général de la rédaction et le Directeur responsable.

Il est demandé à chaque participant 70$ pour couvrir les coûts de cette formation.

Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation avant le vendredi 30 novembre à nora.awada@if-liban.com, chargée de mission journalisme. Réponse le 3 décembre. Tout participant s’engage à suivre la formation en entier car les places sont limitées.

Formation au « Fact Checking » à l’Institut français du Liban / Novembre

Info ou intox? Tous journaliste et membre d’ONG est amené à se poser  cette question dans son travail au quotidien. Pour connaitre les  techniques et les outils qui permettent de vérifier les faits,  l´Institut français du Liban et le Centre SKeyes pour la liberté de la  presse et de la culture organisent une formation au fact-checking, les  jeudi 29, vendredi 30 et samedi 1er décembre 2012, au siège de  l´Institut, rue de Damas, entre 10h30 et 16h30. La formation, destinée  aux journalistes professionnels, blogueurs et membres d´ONG, sera animée  par Nabil Wakim, chef de la section politique au Monde.fr, et inventeur  du site de fact-checking du Monde, Les Décodeurs, et par Audrey Cerdan, photographe et icono à Rue89.fr, spécialisée en fact-checking visuel  (photos et vidéos).  

Le fact-checking, ou vérification des faits, est une pratique qui  consiste à vérifier l´exactitude des déclarations publiques, notamment  des personnalités politiques et des candidats aux élections, ainsi que  la vérification de tout élément visuel ou sonore présenté dans les  médias. Cela passe par le recoupement et le croisement des sources et la  vérification de la crédibilité d´une information donnée. Ledéveloppement des réseaux sociaux et de l´accès à l´information en ligne  a permis que cette vérification se passe quasiment en direct, lors des  débats télévisés et des grands discours et pour le décryptage des images  et des vidéos.  

Cette pratique a été lancée aux États-Unis par des sites comme  www.factcheck.org et www.politifact.com. Elle a pris un essor  particulier en France lors des dernières élections présidentielles, avec  plusieurs sites tels que Le Véritomètre, Désintox, Les Pinocchios et Les  Décodeurs. Certains de ces sites adoptent une approche participative,  invitant le grand public à participer à l´opération de vérification,  d´autres se fondent sur le travail de journalistes professionnels. 

La langue de travail sera le français. Une traduction simultanée vers  l´arabe sera disponible. Pour vous inscrire, veuillez contacter Maya Azar, coordinatrice des  événements à SKeyes, au 01-397331 ou par email : mazar@skeyesmedia.org.  Pour plus d´informations, vous pouvez adresser un email à Nora Awada  Naufal, chargée de mission journalisme à l’Institut français du Liban :  nora.awada@if-liban.com.

Formation « Ecriture et Reportage Web » à l’Université Antonine / Octobre

Dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban, Canal France International et l’Université Antonine organisent une formation à destination de journalistes professionnels et étudiants.

Cette formation dédiée à l’écriture et au reportage web durera six jours, du lundi 8 au samedi 13 octobre 2012, de 9h à 17h. Deux jours de théorie et quatre jours de pratique. Elle s’adresse à des journalistes francophones désireux de se perfectionner ou de connaitre les techniques rédactionnelles sur des sites internet d’informations, préparer, tourner et monter un reportage au format web et connaître les bases du référencement. Une douzaine de journalistes recréeront une rédaction sur le site Internet « CBeyrouth » (http://www.cbeyrouth.com) lancé début 2012. L’université Antonine propose un matériel divers de qualité qui sera mis au profit de la formation.

Cette formation sera encadrée Sébastien Nègre, journaliste français indépendant et Marisol Rifai, journaliste libanaise à l’Orient le Jour, tous deux spécialistes des nouveaux médias.

Nous demandons une disponibilité totale et un réel investissement des journalistes. Ils s’engagent à être présents les six jours en totalité, car les places sont limitées. Les productions seront publiées sur le site « CBeyrouth » dans le cadre de cette formation et seront réutilisables par les médias des participants. Il est demandé à chaque participant 70$ pour couvrir les coûts de cette formation.

Merci d’envoyer un CV, une lettre de motivation et un état des lieux de vos connaissances web avant jeudi 27 septembre à nora.awada@if-liban.com, chargée de mission journalisme.
Réponse le 1er octobre.

« Une journaliste raconte son combat » / L’Hebdo Magazine Juin 2012

La journaliste Audrey Pulvar, l’une des présentatrices phare du service public en France, était invitée au Liban dans le cadre des Rendez-vous médias de l’Institut français du Liban, en partenariat avec le centre SKeyes. Elle a animé, le 15 juin, la conférence « Divertissement et émission politiques : un mariage difficile? » Magazine l’a rencontrée.

Cliquez ici pour lire l’article « Une journaliste raconte son combat »

« Audrey Pulvar, engagée et réactive » / L’Orient le Jour Juin 2012

Audrey Pulvar est au Liban pour un court week-end, invitée par l’Institut français du Liban, en partenariat avec le Centre SKeyes, c’est l’occasion de découvrir la journaliste et la femme, qui ne se cache pas, derrière. L’occasion aussi de lui poser la question qui fait son actualité : journaliste et compagne d’un homme politique, est-ce un mariage difficile?

Cliquez ici pour lire l’article « Audrey Pulvar, engagée et réactive »

« Qui protège les journalistes libanais ? » – Débat à l’IFL jeudi 31 mai à 18h

Dans le cadre du cycle
« Journalisme et causes sociales »

L’ASSOCIATION D.E.S.  FRANCOPHONE DE JOURNALISME (AFEJ)
vous invite à participer au débat intitulé :

Qui protège les journalistes libanais ?

Le jeudi 31 mai 2012 à 18H00
Institut Français du Liban – RUE DE DAMAS

Cette fois-ci et pour la première fois peut-être, les journalistes parlent de leur propre cause. Licenciements parfois massifs, baisse arbitraire des salaires, fermeture des médias qui les employaient… ces derniers mois, la situation des journalistes au Liban n’est pas à envier.
En l’absence d’un Syndicat fédérateur des Journalistes qui prendrait en charge la défense de ses membres, l’AFEJ a décidé de mettre le doigt sur la plaie et de confronter les acteurs du problème et ceux qui pourraient apporter des éléments de réponse et pourquoi pas des solutions : responsables politiques, propriétaires de médias, journalistes lésés, spécialistes juridiques… Une manière de crever l’abcès par l’analyse des causes de ce désastre professionnel et social qui gangrène le paysage médiatique libanais. Le débat interactif avec le public aura lieu en arabe et en français. Il sera clôturé par des recommandations dont le suivi sera assuré par un comité spécial de l’AFEJ.
Afin de parler en notre nom, afin de nous protéger et revendiquer pour une fois nos propres droits, nous comptons sur votre participation à ce débat. Soyez au rendez-vous !

Intervenants :

– S.E.M. Walid Daouk, Ministre de l’Information
– S.E.M. Sélim Jreissati
, Ministre du Travail
S.E.M. Ghassan Moukhaiber, Député, auteur avec l’association Maharat d’une proposition de loi sur les médias
S.E.M. Ziyad Baroud, ancien Ministre de l’Intérieur et avocat à la Cour.
Guitta Kiameh, Journaliste reporter à la LBC.

Le débat sera animé par Elsa Yazbek Charabati, journaliste et présidente de l’AFEJ.

Formation « Ecriture TV » à l’Institut des Médias / Mai

Dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban, en partenariat avec l’Institut des Médias, organise trois jours et demi de formation à destination de journalistes professionnels et étudiants.

Cette formation « Écriture TV » s’adresse à des journalistes francophones désireux de se perfectionner ou de connaitre les techniques rédactionnelles en télévision, apprendre à présenter un direct, préparer et écrire un reportage long, acquérir les bases du tournage et du montage, et démarcher des émissions, en théorie et en pratique. L’Institut des Médias propose un matériel divers et de qualité qui sera mis au profit de la formation.Cette formation sera encadrée par les journaliste français :
Caroline Bourgeret (ancienne correspondante au Liban pour les chaines françaises) concernant la partie « Apprendre à faire un direct », la journée du 12 mai de 9h à 18h et la matinée du 16 mai.

François Ducroux (ancien journaliste et rédacteur en chef de « Capital » et actuel rédacteur en chef de « 66 minutes » sur M6) pour la partie « Apprendre à écrire un sujet-magazine », les journées du 14 et 15
mai de 9h à 18h, et la matinée du 16 mai.

Il est demandé à chaque participant 70$ pour couvrir les coûts de cette formation.
Merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation
(préciser si vous avez des bases en techniques de film ou de montage, ce sera un avantage mais absolument pas une obligation) avant le samedi 5 mai à nora.awada@if-liban.com, chargée de mission journalisme. Réponse le 7 mai. Tout participant s’engage à suivre la formation en entier. Les places sont limitées.

« Yves Agnès veut redonner à la presse sa rigueur et sa liberté » / L’Orient le Jour Avril 2012

En marge d’une journée de formation sur la déontologie organisée par l’IFL, l’ancien rédacteur en chef du « Monde » se remémore ses débuts au grand journal parisien du soir, l’histoire d’une discipline professionnelle aujourd’hui contournée.

Cliquez ici pour lire l’article « Yves Agnès veut redonner à la presse sa rigueur et sa liberté »

Formation « Déontologie et Éthique dans le journalisme » à l’IFL / Avril

Vendredi 20 avril 2012. A l’Institut français du Liban, Beyrouth.

Dans le cadre de la promotion d’un journalisme libanais francophone de qualité, l’Institut français du Liban organise une journée de formation gratuite à destination de journalistes professionnels et étudiants de la presse écrite, de la radio comme de la télévision.

Cette formation « Déontologie et Éthique dans le journalisme » s’adresse à des journalistes  francophones désireux de délivrer une information de qualité, d’améliorer leur mission et leur crédibilité en ayant des notions de Droit des Médias et de Déontologie, en théorie et en pratique.

La formation sera encadrée par le journaliste français, Yves Agnès, la journée du 20 avril de 9h à 13h et de 14h à 18h30.

Yves Agnès a été rédacteur en chef de Ouest France, rédacteur en chef du Monde, spécialiste des questions d’éducation et de communication, directeur général du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes. Enseignant et consultant, il est actuellement président de l’Association de préfiguration d’un Conseil de presse. Chantre de la rigueur et de la vérification de l’information, il a récemment publié un Manuel de journalisme et Le grand bazar de l’info.

Merci d’envoyer un CV, une lettre de motivation avant le mercredi 28 mars 2012 à nora.awada@if-liban.com, Chargée de mission Journalisme. Réponse le 4 avril 2012. Tout participant s’engage à suivre la formation en entier. Les places sont limitées. Attention, tout dossier de candidature incomplet ne sera pas pris en compte.

Renseignements au 01 420 221 ou nora.awada@if-liban.com

« Aïda Touihri, première invitée des Rendez-vous médias de l’IFL: ‘Raconter une anecdote pour relater l’événement’ » / L’Orient le Jour Avril 2012

L’Institut français du Liban a reçu hier, pour la première édition de ses Rendez-vous médias, la journaliste franco-tunisienne Aïda Touihri. Elle s’est exprimée sur les moyens de rendre l’actualité internationale accessible au grand public, dans le cadre d’un débat animé par Gisèle Khoury, journaliste et directrice du centre SKeyes pour les libertés médiatiques et culturelles, partenaire de l’événement. Présentatrice de l’émission d’actualité hebdomadaire « 66 minutes » sur la chaîne M6, Aïda Touihri, Franco-Tunisienne, tente d’allier la mission d’informer aux exigences d’un public parfois désintéressé.

Cliquez ici pour lire l’article « Aïda Touihri, première invitée des Rendez-vous médias de l’IFL »

« L’IFL lance ses ‘Rendez-vous médias’ : première invitée, Aïda Touihri de M6 » / L’Orient le Jour Avril 2012

L’Institut français du Liban exploite un nouveau terrain de coopération, celui du journalisme, pilier de l’exercice démocratique. C’est sous cet angle que le directeur de l’IFL, Aurélien Lechevallier présente, dans une interview à L’Orient-Le Jour, l’initiative des « Rendez-vous médias », lancée en partenariat avec le centre SKEyes pour la liberté de la presse et de la culture. Il décrit l’enjeu de « rendre plus efficace cette véritable liberté dont jouissent les journalistes libanais ».

Cliquez ici pour lire l’article « L’IFL lance ses Rendez-vous médias »

Formation « Communication et ONG : Stratégie, Outils et Techniques » à l’IFL / Mars

Sous le patronage de l’Institut Français du Liban, et afin de répondre au besoin des ONG à mieux maîtriser la communication pour porter plus loin leurs causes, l’Association D.E.S Francophone de Journalisme (AFEJ) organise un atelier de formation portant sur le thème :

« Communication et ONG : Stratégie, Outils et Techniques ».

Cet atelier fait suite aux tables rondes organisées par l’AFEJ dans le cadre du cycle « Journalisme et Causes Sociales » en 2010 et 2011.
Lieu : Institut Français du Liban, Beyrouth, Rue de Damas.
Date : 28 Mars 2012 (en Français) et 29 Mars 2012 (en Arabe)

Objectifs :

– Renforcer le partenariat entre l’AFEJ et les ONG engagées dans le domaine social.
– Initier les ONG à élaborer et mettre en place une stratégie médiatique efficace pour mieux propager leur cause, et à maîtriser les techniques et les outils adéquats.

Modalités :

– Cet atelier s’adresse aux responsables d’information et de communication au sein des ONG.
– Le nombre de participants est limité à 20 personnes par journée de formation.
– Une attestation sera délivrée en fin de session.
– Les personnes intéressées sont priées de remplir la demande d’inscription en annexe et de nous l’envoyer avant le 5 mars 2012 par email à l’adresse suivante youmnac@hotmail.com ou ychacar@omsar.gov.lb. Comme cet atelier sera bilingue, merci de spécifier si vous êtes francophone ou arabophone. L’AFEJ fera une sélection des candidats, et enverra une confirmation de l’acceptation des demandes.
– Coût : 50 $ par personne (incluant formation, pause café et déjeuner) encaissables dans toutes les branches de la Banque Byblos au compte s
uivant: 2000669899002 de l’AFEJ, sitôt la confirmation de l’acceptation de la demande envoyée.

Formations et Conférences Journalistes de l’Institut Francais du Liban

Vous trouverez ici toutes les informations concernant les formations et les conférences organisée par l’Institut Français de Beyrouth, à destination des journalistes étudiants et professionnels francophones du Liban.

Pour participer à ces événements, veuillez m’adresser votre CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : nora.awada@if-liban.com

Publicités