Rencontre : « Abeer Nehmé et Aicha Redouane au Festival des Musique Sacrées de Fès » / Femme Magazine Juillet 2013

Image Article FèsAbeer Nehmé. Un joli minois, une voix envoûtante, un répertoire extrêmement varié: abeer nehmé est une star montante de la chanson traditionnelle arabe. Du haut de ses 33 ans, elle redonne vie à des langues antiques que l’on croyait délaissées et oubliées. Abeer Nehmé participait, le mois dernier, au Festival international des Musiques sacrées du Monde de Fès, au Maroc, et assurait le rôle principal du spectacle d’ouverture du Festival de beiteddine. Elle revient sur son parcours et son amour inconditionnel pour la musique.

Aicha Redouane. Invitée pour la troisième fois au Festival des Musiques sacrées du Monde de Fès, cette berbère née dans le Moyen atlas au Maroc, mariée au compositeur et musicien libanais Habib Yammine, spécialiste du chant et de la poésie arabe, enchante par sa voix sidérante. Dans ce cadre de spiritualité, la cantatrice émue et sereine revient, pour Femme, sur ses 25 ans de carrière.

Lire les interviews « Abeer Nehmé et Aicha Redouane au Festival des Musiques Sacrées de Fès »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :