Reportage « La dictature des bébés » – M6 2010

Publicités

5 réflexions sur “Reportage « La dictature des bébés » – M6 2010

  1. […] reportage la dictature des bébés » sur M6 en 2010 […]

  2. Melody dit :

    Pardon mais… Avez-vous des enfants ?

  3. midepp dit :

    Clairement, ce reportage a été fait avec une mauvaise foi manifeste par des journaleux (pas des journalistes documentés, non! vraiment des journaleux, dans le sens le plus péjoratif du terme!). Ma femme fait du maternage proximal, je la soutiens comme je peux, c’est dur moralement et physiquement, mais ça vaut le coup car ça servira à notre fils pendant toute sa vie! Et mesdames/messieurs les journaleux, sachez que l’allaitement jusqu’au sevrage naturel est vivement encouragée par l’OMS, vous feriez mieux de faire des reportages bons pour l’intérêt général (et surtout documentés!) en pesant le pour et le contre de telle ou telle méthode d’éducation des enfants, plutôt que de pondre ces torche-cul dénigrant le travail formidable de ces mères pour le bien être de leur petits! Bon sang, et cette idiote de Badinter qui n’a rien compris aux bienfaits de cette pratique… Elle devrait débattre avec Soral qui avait fait une réflexion intéressante sur l’arnaque du féminisme…

    Je ne vous salue pas!

  4. leylaloup dit :

    je crois que quand on fait des enfants, on doit s’en occuper a fon, et ces mere son admirable ! 😀 Ma fille de 1 an qui es materné depuis sa naissance, adore courrir , est super indépendante et ce développe mieux que la moyenne, la preuve que cest bon le maternage !t pis vive le maternage !

  5. So Lange dit :

    C’est un reportage qui dénonce plus qu’il ne montre, qui humilie. Le maternage est avant tout la recherche du bien-être de son enfant grace au contact entre le bébé et la maman et même le papa. La proximité avec son bébé peut apporter de vraie réponses de réconfort pour le bébé. Dans ce reportage, je vois des enfants heureux et mamans épanouies, qui se posent des questions sur les contraintes de nos sociétés, sur ce qui est essentiel, sur les alternatives. Au lieu de lire des romans « classiques », ou le dernier polar à la mode, elles préfèrent lire des essais sur le maternage, l’éducation etc.., qu’y a t-il de mal.
    Les termes extrémistes ont été employés par le journaliste et pas les parents. Je suis triste pour ces mamans qui ont ouvert la porte de leur maison à ces journalistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :